USA 2015‎ > ‎

08-Alaska du 13 au 20.07.2015

  

Lundi 13 juillet

Nous quittons Palmer, que nous avons bien aimé et arrivons à midi à Anchorage. Nous nous installons au R.V. Park Creekwood où nous retrouvons J.Pierre et Any. Nous avions fait un petit bout de route ensemble en Colombie, vous vous souvenez ?

Nous enchaînons les petits travaux habituels, lessive, rangement, changement des filtres à eau, etc…

Le soir, on se réunit pour le traditionnel pot des voyageurs et le résumé de nos aventures respectives.

Mardi 14

Le pavillon hissé sur la portière, pour marquer la fête nationale, nous saluons nos amis qui restent là en attente de pièces pour leur Land Rover.

Quelques courses et nous voilà sur la route, nous visiterons Anchorage en revenant de la péninsule de Kenai.

Plusieurs points d’intérêt jalonnent ce secteur, pour faire durer le plaisir nous en gardons pour le retour. A Potter Marsh, un circuit de passerelles permet d’observer les oiseaux et les saumons.

                      

Nous n’apercevons pas de beluga lors de notre arrêt à Beluga Point, au bord du Turnagain Arm.
Un phénomène se produit lorsque le courant de ce bras de mer va à l’encontre d’une forte marée montante, pour cela, la différence entre la marée haute et basse doit atteindre plus de 8 mètres. Un large mur d’eau de 3 mètres se forme et avance à 25 km/h sur 65 à 80 kilomètres.

Cette exceptionnelle vague appelée mascaret en France (au confluent de la Garonne et de la Dordogne) est utilisée par les phoques et les belugas pour entrer dans le Turnagain mais aussi pour le plaisir des surfeurs et des kayakistes.

Nous avançons jusqu’à Girdwood et passons la nuit dans la verdure, sur le parking des Rangers National Forest.

Mercredi 15

Une petite visite à Begish Boggs, centre d’informations, où une exposition nous apprend entre autres, que des vers vivent dans les glaciers et remontent à la surface pour se nourrir d’algues microscopiques, le soir et à l’aube, car ils ne résistent pas à la chaleur.
Nous y trouvons un plan des sentiers et optons pour le glacier Byron, à moins d’une heure de marche du parking.

Le temps se couvre, il se met à pleuvoir au moment où nous revenons au véhicule. Nous renonçons, pour manque de visibilité, à une excursion en bateau sur Portage Lake pour voir de près le glacier et les gros icebergs.
Portage glacier qui aurait creusé cette vallée, arrivait autrefois au centre des visiteurs, il recule de 30 cm par jour.

Nous nous contentons d’une marche sur le sentier Blue Ice, d’où l’on peut voir des saumons, un peu plus tard dans la saison sans doute, car nous n'en verrons aucun aujourd'hui.

Nous arrivons à Hope en fin d’après-midi, sur l’autre rive du Turnagain Arm, par une agréable route surplombant quelques fjords. C’est ici que fut découvert le premier filon d'or de Résurrection Creek.

Les premiers mineurs arrivés décidèrent de donner à leur communauté, le nom du prochain prospecteur qui descendrait du bateau, ce fut Perey Hope, américain de 17 ans. (hope veut dire espoir). Il ne se passe rien en dehors de la pêche dans ce petit village que nous avons trouvé charmant.

Jeudi 16

Le temps est à l’humidité, nous roulons sans faire de photos dans ce décor bouché.

Une petite halte à Trail Lake Hatchery, une nursery de saumons, nous apprend que sur 2500 œufs, 2000 sont fécondés donnant 400 jeunes dont 80 deviennent adultes

Nous atteignons Seward à midi, la pluie s’est intensifiée, nous déjeunons puis allons au Sea Life Center dont la mission est de soigner les animaux blessés ou malades.


Bien conçus, des aquariums permettent de voir de nombreux poissons, méduses et autres, étoiles de mer, anémones etc…


Nous avons trouvé très intéressant l’évolution des oiseaux sur la terre, dans l’air et dans l’eau.

Des vidéos montrent le travail et le dévouement du personnel pour sauvegarder certaines espèces.

Vendredi 17

On attend que le beau temps revienne, hier la météo annonçait 100% pluie, aujourd’hui amélioration mais elle n’arrive pas. Une connexion à la Chambre de Commerce nous permet d’avancer le blog.

Samedi 18

Il fait beau, nous nous dirigeons vers le Kenai Fjords National Park.
Nous passons au pied de l’Exit Glacier avant d’atteindre le départ du Harding Icefield Trail, 8 heures de marche aller/retour, un dénivelé de 1200m, quelques passages éprouvants et pour terminer, traversée d’étendues enneigées.







Lorsqu’on arrive sur ce champ de glace (1813 km2) l’effort est récompensé. Les mots nous manquent pour décrire la beauté du site, la vue magique, le silence, on dirait que le temps s’est arrêté.

Pique-niquer dans ce cadre inoubliable devient un véritable bonheur.

Le retour va épuiser nos dernières forces et nous ne revoyons pas les marmottes aperçues le matin pour nous encourager.

Nous passons la nuit au bord de la Résurrection River, réservée à la reproduction et interdite à la pêche.

Dimanche 19

Profitons du beau temps ! retour au centre ville de Seward pour apprécier Résurrection Bay, le port, les maisons anciennes, la promenade qui borde la rivière où là, les résidences en bois sont plus modernes.






Nous amorçons la remontée jusqu’à la jonction avec la Sterling Hwy en direction de l’ouest.
Le réseau routier limité oblige des allers-retours. La circulation est particulièrement dense, avec quelques ralentissements dans la direction opposée.

Une agréable pause repas au bord de Tern Lake puis un arrêt à Cooper Landing pour admirer les belles eaux de Kenai Lake


et nous voilà à Soldotna.
Sous-pages (1) : Diaporama
Comments