USA 2015‎ > ‎

02-Californie du 30.05 au 06.06.2015

Samedi 30

Nous partons faire une petite rando sous le soleil mais très vite en descendant vers l’océan nous retrouvons le brouillard quasi quotidien à cette période le matin. Pfeiffer Beach, une jolie plage en forme de croissant face à des formations rocheuses a une particularité, la sous couche de son sable est violet, à la saison des pluies les eaux entraînent des grenats manganifères des collines environnantes.


L’après-midi, nous roulons jusqu’à Carmel.


Une belle plage de sable blanc, des maisons pittoresques, des rues bordées de boutiques de luxe, de galeries, une station balnéaire devenue bourgeoise depuis l’arrivée d’artistes.

On aperçoit au loin de véritables geysers, le souffle des baleines bleues ou à bosse, qui séjournent là d’avril à décembre.

Baleines


Nous empruntons la spectaculaire 17-Mile Drive (route à péage) jalonnée de points d’intérêts, de rochers et arbres remarquables, de plages de sable éblouissant de blancheur, de golfs et de maisons de multimilliardaires, notamment à Pebble Beach, complexe ultra chic privé.




Dimanche 31

Nous arrivons à Monterey, ville tournée vers la mer, où nous avons fait expédier notre nouvelle carte bancaire.


Après un bon déjeuner au bord du lac Estero, nous découvrons à pied le centre historique puis le quartier plus touristique Fisherman’s Wharf.

              
Nous continuons vers Cannery Row, où des immigrés de divers pays travaillaient dans les conserveries jusqu’à la moitié du 20ème siècle. Des cabanes témoignent des rudes conditions de vie des ouvriers immortalisées par John Steinbeck dans Rue de la Sardine.

Nous bivouaquons devant le cimetière (très calme) à côté de deux camping-cars vieillots sans doute logement permanent pour leurs occupants

Lundi 1er juin

Après quelques courses, le plein de gas-oil et autres corvées, récupération de notre courrier dans l’après-midi, nous continuons vers le nord, toujours au milieu des champs de fraises et de cultures maraîchères.

Des WC portables sont installés dans les champs pour le personnel saisonnier d’origine mexicaine en majorité. Les marchés regorgent aussi de cerises, pêches, brugnons, abricots et tous les fruits exotiques.


Mardi 2 au samedi 6

Nous faisons une halte à Santa Cruz Beach Boardwalk, le plus vieux parc d'attractions en bord de mer de la côte Ouest datant de 1907, encore désert à cette heure matinale.

                
Nous arrivons à San Francisco, ville de 850.000 habitants, plus de 7 millions avec le comté, en milieu d'après-midi.

Dans une circulation assez fluide nous expérimentons les montées et descentes bien pentues des collines, impressionnantes quelquefois.


En arrivant sur Marina Boulevard nous apercevons le véhicule de la famille Nocybb, Nadine, Stéphane et leurs 3 filles, sur les routes depuis 3 ans, en B110. En décembre dernier, ils ont fait comme nous une escapade à Cuba où nous nous sommes connus. Nous serons voisins durant notre séjour dans cette ville et apprécierons les moments partagés.
Après un passé de prospérité et de chaos, un séisme suivi d’un incendie en 1906, la ville reconstruite resplendit d’élégance et de modernité.

L’histoire de chaque quartier, le cachet de ses maisons et monuments, l’excentricité ou l’ambiance bohème de ses rues, ses collines embrumées parfois, sa baie avec l’île d’Alcatraz connue pour les célébrités, comme Al Capone, qui y ont séjourné et l’emblématique Golden Gate Bridge, 
Alcatraz

San Francisco possède tous les charmes pour fasciner les visiteurs.

Painted Ladies (Dames peintes) of Alamo Square

La maison bleue, chantée par Maxime Leforestier

Beaucoup de tendances et de mouvements avant-gardistes ont pris naissance là et dans le reste de l’état, véritable havre de tolérance ici chacun fait sa vie selon son orientation sexuelle.


Golden Gate Bridge

Lombard Street, la pente était de 27 %, ramenée à 16, par une série de virages dans un écrin de verdure. Louis aurait bien voulu se la faire mais le policier n'a pas été du même avis.
Lombard Street

MH de Young Memorial Museum

Cable car
Golden Gate Parc - La Roseraie

Entrée quartier chinois

Palace of Fine Arts


St Mary of Assumption

St Mary of Assumption

Pier 39


Samedi soir sur l’Eureka, un bateau à vapeur, un spectacle permet d’écouter des chansons de marins, quelques belles voix se 
distinguent mais aussi des « gueules » de loups de mer.
Nous entendrons la chanson "le Capitaine de St Malo" interprétée en français pour nous. A chaque pause, nous passons sur le pont d’un autre bateau ancien où l’on nous sert un cidre chaud à la cannelle ou autre boisson chaude, une soirée bien sympathique.

https://sites.google.com/a/autempspournous.com/dl-lalaguna/02-californie-du-30-05-au/up.jpeg

Sous-pages (2) : Diaporama Diaporama 2
Comments