USA 2016‎ > ‎

34 - USA du 27.03 au 01.04.2016

  

Du dimanche 27 au mercredi 30

Un épais brouillard nous incite à faire une halte à Mathis, petite ville au bord de la Nuece River.

Toujours sous un ciel gris, nous atteignons Corpus Christi dans l’après-midi et profitons d’une connexion pour communiquer avec nos enfants.

Le lendemain, la recherche d’un garage pouvant rectifier le parallélisme du train avant de Gabi, nous occupe toute la matinée, le 5ème sera le bon. Nous déjeunons ensuite sur le parking extérieur d’un collège où l’agent de sécurité vient demander : qu’est-ce-que vous vendez ?

D’immenses ponts enjambent les zones marécageuses inondées jusqu’à Padre Island National SeaShore, une bande de terre protégée. Côté mer, le campground affiche complet, nous trouvons une place côté lagon, un peu moins venté.






              
              
                      


Les 2 jours suivants ne sont pas plus ensoleillés, nous continuons jusqu’à Mustang Island puis partons vers le continent à l’aide d’un bac jusqu’à Aransas Pass.





Les raffineries sont nombreuses !



Le taux d’humidité atteint 90%, nous décidons de quitter le littoral, une amélioration devrait arriver vers la fin de semaine. 



En attendant, nous nous approchons de Houston.

Jeudi 31

Allo Houston ?

A l’ouverture, nous sommes devant l’entrée de Nasa Space Center.


La NASA (National Aeronautics and Space Administration) a été créée en 1958. Actuellement plus de 14.000 personnes sont employées sur un site de 650 hectares.

Du programme Apollo aux premiers hommes sur la lune, de l’envoi du télécospe Hubble en passant par l’exploration de planètes, la Nasa met au point toutes les opérations des 10 centres aux Etats-Unis, du décollage à l’atterrissage final des navettes.

Le centre conserve pour étude plus de 360 kilos de sol et de pierres lunaires de l’époque du programme Apollo.



Salle de contrôle lors de la mission Apollo 13

Un tranway nous conduit dans les coulisses du centre jusqu’au Jonhson Space Center, salle du suivi des opérations, expos et salle de tests, ateliers d’étude et de fabrication, ateliers de confection des tenues…


Les 3 astronautes victimes du crash de la mission Apollo 11

Plusieurs scientifiques étudient l’adaptation de l’être humain à la vie dans l’espace et le développement des technologies qui permettront l’exploration du système solaire.



On peut également assister à des projections de films, visiter le musée retraçant l’entraînement des astronautes et leur cadre et mode de vie.



En fin d’après-midi nous reprenons la route jusqu’à Galveston et longeons les élégantes maisons, sa marina puis montons à bord du ferry jusqu’à Port Bolivar. 








Le pilote a du se dérouter pour ne pas se faire couper en deux par un cargo.


Beaucoup de maisons en bois sur pilotis bordent la plage et les terrains encore libres sont à la vente.





Nous trouvons un bivouac sur un parking près du lagon.




                

Vendredi 1er avril

Nous quittons le Texas, 2ème état au classement économique après la Californie. L’élevage, l’industrie pétrochimique, la haute technologie spatiale, sont les points forts du Texas, entraînant une pollution industrielle menaçante pour la santé des habitants que l’on dit d’abord Texans, américains ensuite. Nous ne sommes pas passés à Dallas ni près de Southfork, l’univers impitoyable de la famille Ewing.


Comments