USA 2016‎ > ‎

31 - USA du 10 au 15.03.2016

 Jeudi 10 et vendredi 11 mars 2016

Nous entrons pour la 2ème fois dans l’état du Nouveau Mexique, par une route plutôt monotone, dans un environnement désertique.



Vers Deming, les terres sont cultivées et plantées de pacaniers, il semble que des pistaches soient également produites dans ce secteur.

Toujours à cause de notre frigo, nous prospectons les ventes et réparations de matériel de camping-car et finissons par trouver un dépanneur, dans un garage pour camions, à las Cruces, au nord d’El Paso.

Par chance, le technicien possède les embouts de bonne taille pour purger et recharger en R134 notre appareil.

En fin de journée, nous quittons la ville et trouvons un bivouac en pleine nature à Aguirre Springs, très calme mais venteux.



Samedi 12

Nous entrons dans White Sands Missile Range Museum, un ancien centre d’essais militaires.


L’intéressant musée retrace l’origine et l’avancée technologique dans le domaine de l’espace, à l’extérieur plusieurs missiles et roquettes sont exposés.



Nous partons en direction de White Sands National Monument et apercevons un énorme nuage blanc à une quarantaine de kilomètres.

Sur place nous décidons de remettre la visite au lendemain, la visibilité est quasi nulle, le vent souffle à 70 km/h soulevant le sable, fin comme de la farine.

Nous croisons à nouveau M. Jo et André, les Angevins vus à Tombstone et à Chiricahua.

Dimanche 13



Une belle journée s’annonce, nous retournons au White Sands Dunes qui couvre 712 km2 à 1200 m d’altitude et ressemble à un paysage de neige. Encore une curiosité de la nature, un désert de sable blanc sans silice, le plus grand désert de gypse pur au monde.

Le sable s’est déposé au fond d’une lagune et poussé par le vent a formé des dunes pouvant atteindre 18 m. L’avancée du sable va jusqu’à 6 mètres par an, les yuccas résistent et allongent leur tronc parmi les autres plantes.




Un itinéraire permet de faire le tour de divers points et d’assister au coucher du soleil ou de contempler la pleine lune mais aussi d’accéder à un circuit de 8 km dans les dunes.

Ce paysage scintillant nous rappelle le Salar d’Uyuni, le relief en prime.










Nous traversons Alamogordo avant de passer le col qui grimpe vers Cloudcroft et sa petite station de ski, au milieu des sapins, çà fait du bien de retrouver de la verdure, la neige est déjà fondue.



Une aire de pique-nique avec espace nuit nous accueille pour le bivouac.

Lundi 14

Après les hauteurs et les sommets, les grandes plaines se succèdent, toujours du bétail et des petits ranchs mais pas ou peu de culture, des miles et des miles sans attraits jusqu’à la ville de Carlsbad où nous stationnons un moment pour récupérer de la documentation pour la suite.

Nous nous installons dans un camping à White City pour laverie et autres petites corvées, les services et installations médiocres ne justifient pas le prix de 40 $.


Mardi 15

Il fait très beau et chaud, la visite du jour se fera sous terre, au Carlsbad Caverns National Park.



Un endroit unique où un réseau de grottes couvre 190 km2 sous les collines. Depuis l’entrée principale, un circuit de 3 km serpente jusqu’à la Big Room, une salle de 549 m de long, 78 de haut à 240 de profondeur.

 




Tout au long de ce voyage au cœur de la terre, le spectacle est permanent entre stalagmites, stalactites et formations rocheuses, véritables œuvres d’art géologiques. Il y a également des salles accessibles uniquement avec un guide à réserver à l’avance.



En France aussi il y a de belles grottes, véritable trésor de la nature, mais là encore, le site est à l’échelle du pays !

Entre mai et septembre plus de 300.000 chauves-souris se perchent sur les parois et sortent en masse au crépuscule pour chercher leur nourriture.

De retour sur le parking, nous retrouvons J.Pierre et Any avec qui nous avions fait quelques tours de roue en Colombie.


Comments