03.Equateur du 07 au 13.12.2013

Samedi 7 au mardi 10

Nous sortons de Cuenca et nous rendons à Gualaceo, petite ville à 36 km entourée de collines. 


A l’entrée de l’agglomération, nous prenons un chemin qui longe le fleuve Santa Barbara et nous installons au bord de l’eau pour déjeuner. Ce cadre de verdure nous plaît et nous décidons d’y rester pour la nuit. Nous avons la visite de la Police vers 20 H, tout va bien, nous pouvons rester là.



Le lendemain nous allons au traditionnel marché faire nos provisions et quittons cet endroit très agréable après le repas.



Par une route en lacets, nous atteignons Chordeleg à 5 km. La spécialité de ce bourg est l’orfèvrerie en or jaune, rouge ou blanc et en argent.


Toutes les boutiques de la place et de quelques rues autour sont des bijouteries, il y aurait environ 500 artisans dans tout le village ainsi que quelques céramistes.



Après une nuit sur la place, nous continuons jusqu’à Sigsig. 



Dans ce village on peut assister à la fabrication de chapeaux Panamas dans une coopérative dont la tradition de tissage par des femmes est séculaire. 

On utilise des feuilles de paja (paille) toquilla, il faut 8 h pour un chapeau de base et jusqu’à 6 mois pour un extra-fino. La qualité des tissages de paille est reconnue Patrimonio Cultural Inmaterial de la Humanidad depuis décembre 2012 par l’Unesco.



Dans ce même village, deux artisans «homeros» procèdent à la réparation et la rénovation de panamas. Nous avons rencontré le señor Virgilio REINOSOS qui œuvre encore à 93 ans et qui fait partager sa passion.



Nous bivouaquons sur la plage de Zhingate, toujours sur la rive du rio Santa Barbara et en profitons pour faire un peu de marche. 



Mardi en fin d’après-midi par une route au relief irrégulier et les villages de San Bartolome, Santa Ana où plusieurs habiles artisans fabriquent des guitares ou des charangos pour musiciens professionnels, nous rentrons à Cuenca.


           

Mercedi 11

La matinée est réservée à une balade sur les rives du fleuve Tomebamba pour admirer les façades des belles demeures. 



Nous revenons par la calle Larga et ses maisons coloniales aux magnifiques patios. Nous entrons acheter le pain dans un ancien monastère, la Casa de todos los Santos et nous retrouvons au fournil. Le boulanger très généreux en explications utilise des recettes anciennes et nous propose même une dégustation.



 Il faut préciser qu’ici le pain est très différent du nôtre, généralement façonné en petites boules, il peut être au lait, aux œufs ou au fromage et autres ingrédients ou bien encore sucré et de différentes farines. Nous prenons 3 variétés pour accompagner un délicieux cassoulet au confit que nous apprécions car c’est le dernier. Pour clore cette journée, Louis m’emmène au théâtre pour assister à Cosi Fan Tutte, l’opéra de Mozart avec l’Orchestre Symphonique de Cuenca. 

Bonne fête Danielle !


              

Jeudi 12

Nous passons un peu de temps à la bibliothèque pour nous connecter, mettre à jour notre courrier, nos comptes et autres. Nous irons aussi à laverie dont nous apprécions le libre-service très rare sur cette partie de continent.

Nous déambulons encore dans les rues aux pavés mal ajustés mais pleines de charme jusqu’à la nuit pour profiter des illuminations de Noël un peu chiches dans le centre.



vendredi 13

Notre séjour à Cuenca a été un peu plus long que prévu car Louis a dû subir une petite intervention suite à son problème dentaire. Nos journées ont donc été amputées de passages à la Clinique Santa Ana. La cicatrisation terminée, les points retirés et le nouveau bridge en place (le précédent n’avait pas un an) son beau sourire retrouvé, nous voilà prêts à repartir.



D'autres photos dans la sous-page ci-dessous :

Sous-pages (1) : Diaporama
Comments