CANADA 2015‎ > ‎

01-Canada. Ile de Vancouver du 20 au 24.06.2015

Pays : Canada
Province : Colombie Britanique
Superficie : 32 134 Km2
Population : 750 000 ha (2002)

Samedi 20 au mercredi 24 juin 2015

Nous avons réservé pour le 1er départ et prenons place à bord du ferry Elwha qui va nous déposer sur l’Ile de Vancouver (Colombie Britannique). La navigation dure 3 heures à travers une multitude d’îles et îlots et des paysages bucoliques.





Nous débarquons à Sidney, le moteur n’est même pas coupé pour les formalités, aucun contrôle, le douanier très aimable et souriant tamponnent nos passeports et nous souhaite la bienvenue au Canada.


Nous rejoignons Victoria et avons la chance de trouver un stationnement le temps de découvrir le centre tout en cherchant un bivouac. 

Cette dynamique capitale provinciale, lovée au fond d'une belle baie, ne manque pas de charme à l'empreinte british.




Un parking au cœur de l’animation et au départ des excursions maritimes nous accueille pour 13,50 U$ par 24 heures, c’est parfait, nous pourrons faire nocturne sur les quais.



Dimanche nous longeons le bord de mer jusqu’au Fisherman’s Warf pour nous régaler de poissons.

En fin d’après-midi, nous roulons jusqu’à Chemainus en profitant de superbes points de vue.


Cette petite ville vivant de l’industrie du bois a tenté de résister à la crise en restaurant les vieux bâtiments.
L’histoire de la ville est peinte sur les façades, une quarantaine, réalisée par des artistes nord-américains, témoignage de la vie locale que l’on parcourt grâce à un traçage de pieds peints en jaune.




Une aire de stationnement est réservée aux campings-cars au dessus du détroit de Géorgie, très bonne initiative.

Lundi 22

Nous continuons un peu vers le nord, jusqu’à Nanaimo où le commandant Cousteau appréciait les fonds marins, puis mettons le cap à l’ouest.

Les paysages sont superbes, rivières, lacs, montagnes… Au Mac Millan Provincial Park, que la route traverse, nous parcourons les deux sentiers à l’ombre des derniers vestiges de la forêt qui couvrait l’île il y a plus de dix mille ans. Le Douglas (pin) et le Western Red Cedar (cèdre rouge) sont les plus grands et les plus vieux arbres du Canada.
Après Port Alberni, la route traverse une zone sauvage à la végétation très fournie au relief accidenté dans un environnement magnifique jusqu’à la côte. Un ourson noir fait une apparition entre les arbustes à baies mais ne nous laisse pas le temps de prendre la photo de cette belle peluche.



Nous arrivons à Tofino, petit port de pêche dans le Clayoquot Sound. Nous en faisons le tour puis cherchons un bivouac, le stationnement étant interdit de nuit dans toute la ville. Ici, les RV Park pratiquent des tarifs hallucinants à 56 dollars pour le moins cher (peu reluisant). Nous trouvons une place à Ucluelet, petite ville à quelques kilomètres, pour 33,50 dollars avec électricité pour seul service.

Le lendemain, nous faisons le trajet retour par la même route, il n’y a pas le choix. C’est une belle journée, quelques arrêts photos et arrivée à Sidney que nous visitons en fin d’après-midi.



Nous nous rendons au port et embarquons à bord du Chelan qui nous ramène à Anacortes, dans la grisaille.

 Non, pardon, c'est celui-ci ! Of course !

Nous roulons jusqu’à Bellingham d’où nous partirons vers l’Alaska après-demain.


https://sites.google.com/a/autempspournous.com/dl-lalaguna/05-vancouver#haut

Sous-pages (1) : Diaporama 2
Comments