CANADA 2016‎ > ‎

29 - Canada du 8 au 13 septembre 2016

 

Jeudi 8 septembre 2016


Bibliothèque le matin pour cause de pluie.




L’après-midi, nous grimpons à Castle Hill où restent les ruines des fortifications en pierre, érigées au 17ème siècle. 



Les tirs de canons fusaient lorsque les troupes françaises et britanniques se disputaient le pouvoir et les droits de pêche.

Cette colline offre une belle vue sur la ville et la baie, surtout lorsqu’il fait plus clair.





Pour terminer, nous faisons une balade sur la passerelle en bois qui longe la grande plage de galets.



Puisque l'endroit est sympa, nous y passons la nuit.




Vendredi 9



Toujours de la pluie et de la brume donc même programme pour la matinée en attendant une amélioration. Nous nous apercevons qu’elle risque de ne pas arriver, car en fait, il y a beaucoup de jours de brume à Terre-Neuve et nous sommes dans la zone qui en détient le record : 220 jours par an.

Donc, nous roulons pour voir s’il fait meilleur plus loin. A Goobies, porte de la péninsule de Burin, nous nous arrêtons sur le parking du centre d’infos (fermé hors saison estivale).



Samedi 10


La route mène vers la pointe de la péninsule à travers une nature différente. La végétation est naine, les plaines marécageuses entourent les petits étangs et d’énormes blocs rocheux font suite à la progression des glaciers.








Le ciel est à nouveau couvert lorsque nous arrivons à Burin. 



Nous faisons le tour du quartier historique avant d’aller sur la colline où le capitaine Cook avait aménagé un poste d’observation pour surveiller les contrebandiers et les braconniers (particulièrement les Français).

 Dans les années 1760, il a établi la carte de la côte de Terre-Neuve.








Dimanche 11


Il fait assez beau, nous en profitons pour explorer les coins de cette pointe déchiquetée, abritée par de nombreuses îles, pourtant en 1929, un raz de marée a dévasté la zone.















Nous passons la nuit sur le parking à proximité des gardes-côtes.



Lundi 12


Nous reportons le passage à la laverie, une belle journée s’annonce, nous n’allons pas nous enfermer.

Nous démarrons le tour par Port au Bras,










un arrêt au Mémorial Hall, érigé en hommage aux victimes du tsunami provoqué par un tremblement de terre dans l'Atlantique Nord le 18 novembre 1929, 




ensuite un chemin tortueux grimpe au phare de Fox Cove Mortier, 










repas sur la plage juste en dessous, petit tour à pied et retour à Burin avec le plein d’images sublimes.




Après le lavage, nous roulons jusqu’à Taylor Bay, au sud de St Lawrence.






Il y a pire comme bivouac !


Mardi 13






Nous nous sommes aperçus il y a quelques semaines que nos passeports n’ont pas été tamponnés lors de notre entrée en mai dernier. Nous rendons visite au poste de douanes de Fortune et sommes rassurés, l’enregistrement électronique des passages de frontière suffit, nous pouvons dormir tranquilles.

Nous choisissons de faire le Trail Horse Brook, une chouette balade pour nous mettre en appétit.





L’après-midi, nous grimpons sur la colline et du phare, apercevons St Pierre et Miquelon.





Tu vois, là-bas c'est la France !

Saint Pierre

Miquelon

Bivouac tranquille à Fortune.




Comments