CANADA 2016‎ > ‎

28 - Canada du 1er au 07.09.2016

Jeudi 1er septembre 2016

Dans le parc provincial du Dungeon, une arche double, naturelle, a été creusée par les marées depuis l’effondrement d’une grotte sous-marine.



A Elliston, un charmant village, nous découvrons les root cellars, des caves aménagées dans des tumulus utilisées, autrefois, pour entreposer les produits agricoles pour l’hiver.




Une petite marche et nous arrivons à un belvédère d’observation de macareux moine, « puffins » en anglais, ils viennent nicher sur le rocher en face.















Nous nous arrêtons à Trinity East pour la nuit près du petit port.


Vendredi 2

Nous démarrons une petite randonnée de 5 km environ, sur le Skerwind Trail, classé un des plus beaux sentiers du Canada. 



Lorsqu’on arrive en altitude, les vues sur l’océan, sur Trinity et Port-Rexton sont vraiment très, très belles.


Lola nous adopte et nous escorte une bonne partie de la balade, lors d’un arrêt photos elle n’attend pas et rejoint un autre couple.










Nous allons ensuite visiter un autre Trinity, très beau village, y découvrir son patrimoine architectural, des maisons typiques du début du 20ème siècle, un magasin restauré, le centre historique Lester-Garland et l’établissement Ryan.




Potager citadin










Nous nous arrêtons à Bellevue, il pleut et il fait froid.


Samedi 3

Sur la Transcanadienne nous faisons une halte au centre d’infos touristiques, toujours bien accueillis, on nous offre des épinglettes (pin’s) de Terre-Neuve et Labrador et une bonne doc pour notre future étape.



En fin de matinée, nous atteignons St John’s, la capitale de l’île.

Nous faisons quelques courses dans une zone commerciale, comme il se met à pleuvoir nous

y restons jusqu’au lendemain matin.

Dimanche 4

Direction le très pittoresque centre ville, ses rues escarpées et ses maisons colorées.



Nous rencontrons un monsieur qui nous indique quelques endroits pour profiter d'autres vues en dehors des quartiers de restaurants et de boutiques conseillés dans les brochures.













Nous grimpons à Signal Hill, une colline qui domine la ville avec la tour Cabot. Ce lieu doit son nom aux pavillons qui étaient hissés pour prévenir les gens de la ville de l’arrivée de navires.



Reconnu Site Historique National pour son passé militaire, il offre de superbes panoramas sur la mer et une jolie vue sur la ville.


Terre Neuve et Labrador







C’est là que Marconi a capté le premier message transatlantique en 1901, début de l’ère de la communication sans fil à distance.



Nous visitons ensuite The Rooms, musée et galerie d’art sur les hauteurs de la ville.




En juillet dernier, des commémorations ont eu lieu à l’occasion du centenaire de la bataille de Beaumont-Hamel (1916/2016) en hommage aux soldats Terre-neuviens et Labradoriens tués.
Une exposition et un film « La Bataille de la Somme » font encore partie du programme de la visite.


Pour terminer ce dimanche actif, nous allons jusqu’à l’ancien petit village de pêcheurs Quidi Vidi. 




Nous en profitons pour acheter de la bière locale à la Quidi Vidi Brewing Company. Actuellement sept marques y sont fabriquées, dont une, unique en son genre, puisque utilisant un ingrédient très particulier : l'eau provenant de la fonte d'icebergs !



Cette brasserie est également connue pour l'organisation, chaque été, de la Royal St John’s Regatta, évènement sportif très prisé.

Nous passons la nuit au bord du lac.



Lundi 5

Température 1°9 !!! – Soleil et vent pour la journée.



Le point le plus à l’Est de l’Amérique du Nord se situe au Cap-Spear. 




Construit en 1835, son phare est le plus vieux encore debout à Terre-Neuve.



Un musée dans le bâtiment de bois retrace la vie des gardiens de phare au 18ème.



Des sentiers permettent de profiter des magnifiques panoramas.



On est obligés de s'absenter, on nous livre notre dernier jouet !!!

Quelques arrêts photos toujours sur la route côtière et une pause à Ferryland, centre archéologique, puis à Portugal Cove avant de contourner la pointe de la péninsule d’Avalon et de stopper à St Catherine pour la nuit.











            









Mardi 6


Il fait un peu moins frais ce matin. A Branch, un petit village, nous passons par les abords du port à la recherche d’eau. 


Un pêcheur nous propose de le suivre à son domicile où nous pouvons faire le plein, pendant ce temps il va arracher des carottes dans son potager pour nous les offrir, les gens sont vraiment merveilleux.



Nous atteignons Cap St Mary’s, nous déjeunons sur le parking de la réserve écologique. Une petite marche accède aux falaises où la plus importante colonie aviaire de la province passe l’été.



Nous observons le va et vient des Gannets (Fou de Bassan), les petits vont chercher leur nourriture prédigérée dans le bec des parents, spectaculaire mais ça schlingue la fiante !






Les derniers naissent en juin et tout le monde part en octobre vers la Floride et le Mexique.

La brume de plus en plus dense s’installe, nous revenons au véhicule.



Nous roulons un moment et trouvons un bivouac au bord d’un lac.



Mercredi 7

Toujours dans la brume, nous arrivons à Placentia.

Il n’y a pas de centre d’infos, nous passons voir au centre culturel si on peut glaner quelques conseils de visite et trouver une bibliothèque pour nous connecter.


Nous sommes chaleureusement reçus par Rhonda qui fournit toutes les réponses et nous propose de nous installer dans une salle de réunions, libre ce matin. Au cours de la conversation, elle nous apprend qu’elle est venue en France, à Plaisance du Gers, pas très loin de chez nous, pour un jumelage. Elle nous offre l’épinglette de la ville, ancienne capitale française de Terre-Neuve de 1662 à 1713, alors appelée Plaisance.

Finalement nous allons à la bibliothèque pour la journée et la nuit sur le parking.




Comments