BOLIVIE 2013‎ > ‎

04-BOLIVIE - 8 au 17 juillet 2013

Du 8 au 15 juillet

Nous partons à l’aéroport et y laissons le véhicule pour la journée, nous descendons à Sucre en taxi. Nous passons une nuit sur ce parking fermé puis nous installons dans le jardin de Félicidad et Alberto qui fait mini-camping à deux pas du centre, que l’on partage avec Christine et James en Toyota/Azalai.


Nous commençons à découvrir cette capitale, la plus belle ville de Bolivie, au climat doux et agréable, déclarée par l’Unesco Patrimoine de l’Humanité en 1991.

         

Les édifices aux façades blanches avec leurs magnifiques cours intérieures ne manquent pas. Une importante quantité d’églises, musées et d’endroits à visiter justifie un séjour prolongé.


          

Nous nous rendons au mirador de la Récoleta pour profiter de la vue panoramique sur la ville. 


       

Nous visitons le Musée Textile Indigène (photos interdites), la redécouverte des techniques ancestrales de tissage, l’évolution des motifs selon les groupes ethniques ont pour but de sauvegarder le savoir-faire indien. On peut observer une tisserande en train de réaliser une pièce unique, véritable pièce d’art, et des expositions de costumes traditionnels des communautés Jalq’a et Tarabuco.

Nous traversons le parque Bolivar avec ses répliques miniatures de monuments français, Tour Eiffel, Arc de Triomphe et Obélisque.


 L’ex Palacio de Gobierno de style renaissance inspiré de bâtiments français domine la Plaza 25 de Mayo. Depuis son transfert à la Paz (1900) le bâtiment est occupé par l’administration de Chuquisaca.


Le Patio de la Faculté de Droit, dont l’enseignement réputé dans tout le continent, est remarquable avec ses arcades coloniales et la tour San Miguel.


Le Mercado Central où l’on trouve un large choix de délicieux fruits et légumes, volailles et viandes, entouré de petites échoppes de bazar et autres.


La Casa de la Libertad, visite guidée très intéressante. C’est dans cet imposant édifice que fut signée la déclaration d’Indépendance (6 août 1825) et que le pays devint Bolivia en hommage à son libérateur Simon Bolivar.




La cathédrale construite au 16ème siècle occupe également une part importante de la Plaza 25 de Mayo. Nous n’avons pas vu l’intérieur.


El Convento San Félipe Neri ancien monastère est maintenant un collège catholique de jeunes filles . La vue depuis la tour du clocher permet d’admirer la ville. Malgré l’austérité les moines pouvaient y accéder et méditer sur des sièges de pierre.


L’Eglise également construite en pierre du Cerro Churuquella a été recouverte plus tard de stuc.



Templo de San Roque initialement dédié aux mulâtres et aux noirs.



L’Alliance Française propose des expositions, ateliers culturels, concerts et cinés et le restaurant La Taverne dans un cadre raffiné avec terrasse.


L'Espacio Cultural Origenes, nous y passons une excellente soirée, un dîner spectacle permet de découvrir la danse, la musique et le folklore de tout le pays, une représentation distrayante avec des artistes de qualité.


Nous avons réparti toutes ces visites de jour ou de nuit en fonction de l’envie et des impératifs. 

Nous nous sommes présentés aux services de l’immigration pour proroger notre visa mais ils ne peuvent le faire que 5 jours avant la date d’expiration, cela nous a donc pris 2 matinées. Pour le véhicule, nous sommes allés à la douane. On fait la demande le 1er jour, le lendemain on revient avec le camion pour contrôle de la plaque d’identification, encore 2 demi-journées. Heureusement on n'a que çà à faire, entre le bricolage, la mise à jour du blog, la confiture de papayes et bananes, le blablabla avec nos voisins et les proprios…


D'autres photos dans la sous-page ci-dessous  :          
Sous-pages (1) : Diaporama Sucre
Comments